L’interface Windows Phone 7 en détail

11 10 2010
Ce 11 octobre 2010 en direct de New York, Steve Ballmer a présenté officiellement l’OS Windows Phone 7 de Microsoft. Tour d’horizon réalisé par mobile en France:
Un téléphone « Wonderfully Mine »  ou ultra personnalisable: Steve Ballmer n’a eu de cesse que de le repéter depuis le lancement de la keynote de Windows. Avec le soutien de plusieurs constructeurs dont LG, Samsung, HTC…  le géant américain se lance dans la bagarre, lui qui était jusque là resté très discret dans la guerre des OS qui agite le monde mobile depuis quelques mois maintenant.
« FUN FAST and PERSONAL » c’est ainsi que le représentant d’AT&T a commenté l’OS, lui qui a annoncé son partenariat avec Microsoft à partir de novembre 2010. Un partenariat qui prendra la forme  dans un premier temps de trois packs, un pack LG Quantum, un pack HTC Quantum et un Samsung Focus présentés à 199$ Cette association prend aussi la forme d’une offre de Mobile TV via U-verse TV dédiée aux possesseurs de Windows Phone 7 pour la consommation de programmes directement depuis un téléphone WP7.
Joe Belfiore de Microsoft a annoncé les capacités de l’OS: Faciliter les tâches quotidiennes en un minimum de clics, faciliter l’accès aux services web en sont les mots clé.
C’est pourquoi Microsoft a utilisé une option a 6 carrés sur l’écran = 6 « hubs » vers 6 types de contenus en ligne ou hors ligne. Globalement ce sont six flux de contenus agrégés directement du web sur la « home » du téléphone. 6 flux contextualisés en fonction de l’activité principale en cours sur le téléphone.  Et chacune des applications, notamment la prise de photo etc. rendus immédiatement « connectables » aux réseaux sociaux ou aux services d’envois en ligne, à la façon par exemple d’un Shozu à l’époque, mais immédiatement intégrés.